Me, Myself et mon CV!

Vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi? Vous entreprenez une démarche de réorientation?  Vous vous apprêtez à rentrer dans un cycle d’entretien d’embauche? Il est temps de ressortir votre CV du tiroir et de le mettre à jour…

La rédaction du CV est un exercice qui peut parfois s’avérer épineux. Il demande à son auteur de revisiter son parcours, d’en extraire l’essence la plus précieuse toute en restant authentique et honnête. Un retour sur le passé, qui peut remuer beaucoup de choses mais qui peut s’avérer salutaire pour aborder une nouvelle phase de votre vie.

Quelques conseils pour réussir cet exercice et faire de votre CV un allié précieux en entretien.

Curriculum vitae: Ce terme est issu d’une locution latine « curriculum » (carrière) qui vient du verbe « currere » (courir) de la vie. C’est bien du déroulement de votre vie, dont il est question ici.

Lorsque je travaille avec mes clients sur leur CV, je leur pose souvent la question suivante:  » Êtes-vous fier(e) de votre CV ? « . La réponse se résume trop de fois à un grommellement d’insatisfaction peu convaincant. Cette réaction témoigne souvent du peu de temps qu’ils y ont consacré et du peu d’attention qu’ils lui portent.

Négliger son CV revient à négliger son parcours. Or c’est de ce parcours que vous allez parler en entretien. Bien que souvent considérée comme un passage obligé, la rédaction du CV ne doit pas être bâclée.

Un CV qui se contente uniquement de répondre aux exigences de la forme avec une énumération monotone et abstraite des différents postes occupés et des formations suivies, risque de provoquer une certaine somnolence chez le lecteur. Lequel, ne l’oubliez pas, en aura probablement vu des dizaines avant le vôtre.

Imaginez-vous que votre CV est comme une carte de visite. N’hésitez pas à le personnaliser pour lui donner du relief et de la profondeur. Votre CV doit donner envie au lecteur d’en savoir plus et d’aller « à votre rencontre ». Une mise en page, un mot, une phrase, une expérience qui vous caractérise, il suffit de peu pour attirer le lecteur « sur votre terrain ».

Voici quelques conseils – entre autres – pour personnaliser votre CV

  • La phrase d’accroche dans le CV

Situé sous votre nom en haut de votre page, la phrase d’accroche, à l’instar d’un slogan publicitaire, a pour objectif de faire rapidement ressortir votre valeur ajoutée au lecteur en indiquant les points forts de votre profil.

Sa forme peut varier selon la nature de la candidature, soit en une phrase courte et concise, soit avec des mots-clés.

Pour une candidature spontanée, une bonne phrase d’accroche mettra en valeur vos compétences clés mais aussi vos aspirations, vos qualités personnelles ainsi qu’éventuellement quelques informations plus pratiques comme par exemple votre disponibilité immédiate, votre mobilité ou encore les langues que vous parlez.

Exemple: « Journaliste/rédactrice « mode » – Spécialiste Fashion Show – Mobilité internationale – français/anglais – libre de suite »

Pour un poste spécifique, documentez-vous sur le profil de l’entreprise et identifiez les compétences clés requises pour le poste. Indiquez dans l’accroche celles qui vous caractérisent le plus, vos années d’expériences et votre éventuelle spécialisation.

Exemple: « Expert-comptable avec 10 ans d’expérience, spécialiste en droit comptable et en fiscalité ».

Enfin, dans certains cas de réorientation ou de parcours atypique, l’accroche peut également servir à donner de la cohérence à votre parcours. Sous forme rédigée ou énumérée, elle peut préciser votre objectif professionnel et relever les compétences transférables que vous avez acquises.

  • Le « story telling » pour illustrer vos compétences

Affirmer ses compétences techniques c’est bien, les illustrer succinctement avec des cas concrets c’est encore mieux.

Posez-vous la question: Dans quelles situations précises, avez-vous pu utiliser les compétences qui figurent sur votre CV avec succès?

Choisissez une expérience de votre carrière qui a été marquante et dont vous êtes fier(e). Décrivez-la avec le plus de détails possibles en précisant le contexte, les personnes avec qui vous avez collaboré, les enjeux et défis liés et enfin, les résultats positifs que vous avez obtenus.

Quelles sont les compétences que vous avez mis en avant pour y arriver? Comment vous y êtes vous pris?

Ce récit a pour objectif d’ancrer les compétences dans une situation vécue et d’attester leur maîtrise.

  • Vos activités extra-professionnelles pour illustrer vos « soft skills » 

Ne sous-estimez pas la valeur de certaines rubriques de votre CV, comme les « Loisirs »  ou « Autres ».  Ces rubriques, lorsqu’elles sont précises et détaillées, peuvent regorger d’informations précieuses pour le recruteur.

Par exemple,  les activités extra-professionnelles peuvent donner un éclairage  plus personnel de votre personne et ont l’avantage d’illustrer subtilement les fameuses « soft skills », souvent recherchées par les recruteurs.

Quelques illustrations de soft skills issues de coachings:

  1. Une jeune femme, en recherche d’emploi, me consulte pour optimiser son CV et travailler sur son profil. Dans la discussion, elle se plaint de donner une fausse impression de « petite fille fragile et timide » en entretien. Image qui, selon elle, la nuit.

En regardant, son CV au chapitre des « Loisirs », elle avait uniquement inscrit « SPORT ». Je lui ai demandé de préciser quel sport elle pratiquait. Elle m’a répondu: « de la boxe thai » ! Autant dire un sport dont les adeptes n’ont pas peur de se prendre des coups, de se relever et de remonter sur le ring. Grâce à cette précision, le recruteur peut détecter une preuve de ténacité, d’endurance et de persévérance qui met à mal cette fausse image.

Autre exemple…

Une homme, cherche à intégrer une équipe dans une grande entreprise. En travaillant sur son CV, au chapitre « Loisirs », il mentionne la MUSIQUE. Je lui demande plus précisément en quoi s’illustre son attrait pour la musique. Il me répond qu’il est chanteur dans un groupe de rock.

Et pourquoi ne pas le mentionner?

Respecter le tempo, mettre en valeur chaque instrument, se mettre « en harmonie » avec les autres membres du groupe, travailler dans un esprit de réussite commune. Vous aussi vous les voyez ces « soft skills »? Une belle illustration d’une expérience réussie d’intégration dans une équipe.

En résumé, au-delà de sa mission principale qui consiste à décrire de manière claire et étayée votre parcours, vos formations, vos expériences professionnelles et vos compétences, votre CV est aussi un formidable support à la discussion en entretien.

Un CV bien rédigé, personnalisé et dont vous êtes fier(e), aura l’avantage de:

  • Vous mettre en confiance lorsque vous aborderez une phase d’entretien
  • Marquer positivement l’esprit de votre lecteur en révélant votre valeur ajoutée
  • Nourrir la discussion en donnant du relief et de la consistance à votre candidature
  • Compléter votre profil avec des informations personnelles utiles
  • Instaurer un cadre d’échange productif et authentique entre vous et votre interlocuteur

Et vous, vous êtes fier(e) de votre CV?

Alors n’hésitez pas…à vos plumes et claviers!